Loi Sapin, la mise en danger de l’assurance-vie ?

On a découvert la loi Sapin II en juin, lors de sa première lecture à l’Assemblée nationale. Pour certains analystes du monde politico-financier, cette nouvelle législation du ministre des Finances rentre en concurrence directe avec le droit à la propriété privée.

Un pouvoir accru pour l’Etat français

Peut-on alors légitimement considérer que l’article 21 bis amendé va porter un coup fatal à l’assurance-vie ? Il est possible que certains épargnants perdent confiance et cessent d’utiliser ce placement.

Par le biais des pouvoirs conférés au HCSF (Haut Conseil de la stabilité financière), l’Etat acquiert indirectement un énorme poids sur l’épargne des contribuables du pays. Il peut désormais changer fondamentalement la façon dont les Français économisent.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur la loi Sapin II, le site http://loisapin.net vous informe.